Épisode 47 – Les Elvis Grattons d’Occupons Montréal

La 47e émission des Fils de la liberté est maintenant disponible en
baladodiffusion. Cette semaine: le ti-counisme en phase terminale
d’Occupons Montréal et sa piètre qualité comparé à New York et Londres.
Aussi: la « mythistoire nationaliste » de Marc Simard et la face cachée
des banques.

L’émission a été enregistrée lundi le 17 octobre 2011.


Source et documentation:

  • Observations sur Occupons Montréal:
      • Environ 2000 personnes
        s’étaient présentées samedi le 15 octobre au Square-Victoria à
        Montréal, à Trois-Rivières, à Québec et au Saguenay… soit environ 0,03%
        de la population totale du Québec. On est loin du 99% représentatif,
        disons.
      • Personnalités présentent: Amir Khadir, Jaggi Singh, Armand
        Vaillancourt et François Rebello. Grosse population de ti-counes de
        Zeitgeist, aussi, et de mondialistes, anarchistes et autres caricatures
        ambulantes. Nous étions TRÈS loin de la foule bigarrée à New York ou à
        Londres.
      • Les tensions étaient palpables entre les nationalistes et les mondialeux/anars.
      • Éric Duhaime fidèle à lui-même:

     

      • De son côté, Nathalie Elgrably-Levy reprend l’idée http://lavitrecassee.com/2011/10/11/un-mouvement-spontane/
        véhiculée dans la blogosphère de droite américaine que le mouvement est
        « contrôlé » par le financier Américain George Soros. Son influence
        monétaire et directe sur le mouvement est risible, mais le ridicule n’a jamais stoppé Miss Levy, donc…
      • Julian Assange, le fondateur de Wikileaks, était présent à Occupy London:Indignés à Rome: certains manifestants (agents policiers provocateurs du Black Bloc?) ont brûlés le Ministère de l’interieur.
      • Le ministre des finances Jim Flaherty dit « comprendre » les
        manifestants… De plus: à Occupy Toronto, le groupe American Indian
        Mouvement a eu de la difficulté à se faire respecter par les ti-counes post-nationaleux citoyens du monde et supposément ouvert d’esprit la-bas.
      • À Occupy San Diego: John Friend s’est fait huer dès qu’il a commencé à parler des liens entre Israël et le 11 septembre 2001:

     

  • Enclave musulmane à Toronto: les « Peace Villages« .
  • Nationalisme et histoire:
  • La championne d’escrime Sara Besbes refuse de jouer contre une Israélienne http://199.16.130.126/%7Eepmircom/spip.php?article6535. Pendant ce temps, le CIO menace l’Algérie.
  • Système bancaire international:

The post Épisode 47 – Les Elvis Grattons d’Occupons Montréal appeared first on RadioH2O.

Author: reinfoadmin